© 2017 Conception : Cituation et Ensemble pour l'Office de Tourisme d'Arras

Private ALBERT EDWARD GILL

Leicestershire Regiment

© S. W. Gill 

Alors que l’âge légal pour intégrer l’armée britannique est de 19 ans, beaucoup de garçons trop jeunes réussissent à s’engager en mentant sur leur âge : ils sont surnommés les « boy soldiers ». Albert, l’un d’entre eux, devient soldat à 16 ans. Sur son petit carnet, il écrit qu’il a visité la cathédrale d’Arras, qu’il a participé à la première journée de la Bataille d’Arras dans le secteur de Feuchy et qu’il ne supporte plus d’enterrer les morts. En 1929, Albert se marie avec la fille de John Coverdale, vétéran comme lui de la Bataille d’Arras qu’il n’avait jamais rencontré jusque-là.

Although the legal age for joining the British Army was 19, many underage boys succeeded in joining up by lying about their age. They were known as “boy soldiers”. One of them, Albert, became a soldier at the age of just 16. He writes in his little notebook that he visited Arras Cathedral, that he saw action on the first day of the Battle of Arras, in the Feuchy sector, and that he cannot bear to bury any more dead. In 1929, Albert married the daughter of John Coverdale, like him a veteran of the Battle of Arras, but the two never met in France.

© S. W. Gill

Page du carnet de guerre d’Albert Gill, dans laquelle il relate sa visite de la cathédrale d’Arras en 1917.

 

Page from Albert Gill’s war diary the day he visited the Arras cathedral.

© Courtesy of the Imperial War Museum

Le spectacle de désolation qu’offrent l’abbaye Saint-Vaast et la cathédrale d’Arras interpelle immédiatement les autorités qui prennent les dispositions nécessaires pour préserver les lieux et assurer un éventuel avenir. Les ruines de la cathédrale sont pressenties pour rester en état et devenir le témoin du saccage culturel arrageois.

 

The sheer desolation of the Saint-Vaast Abbey and the cathedral immediately concerns the authorities. They take the measure needed to preserve the site and ensure its possible future. It is decided to leave the ruins of the cathedral as they are so that they can bear witness to the destruction of Arras’s culture.