© 2017 Conception : Cituation et Ensemble pour l'Office de Tourisme d'Arras

Private ARCHIBALD MacMILLAN

15th Battalion Royal Scots Regiment

Né à Avoncrook (Écosse) en 1889

Mort au combat à Athies (France) le 9 avril 1917

© Fonds documentaire Alain Jacques / Service archéologique ville d’Arras

 

En 2001, lors de la fouille d'une sépulture de guerre près d'Athies par le service archéologique d’Arras, la découverte d'une plaque d'identité a permis d'identifier Archibald, un soldat conscrit de 27 ans, tué et enterré le premier jour de la Bataille d'Arras. L’emplacement de sa tombe fut perdu à la fin de la guerre. En juin 2002, le corps d’Archibald est inhumé en présence de son fils, né en 1915 et prénommé Archibald comme son père. Dans la famille, aucune image n’existait du soldat Archibald. Bien que la Grande Guerre soit le premier conflit massivement photographié, tous les soldats n’ont pas eu l’opportunité d’être pris en cliché. Beaucoup de regards de la Bataille d’Arras sont tombés dans l’oubli.

‚Äč

In 2001, during the excavation of a war grave near Athies by the Archaeological Service of Arras, the discovery of a dog tag helped to identify Archibald, a soldier conscripted at the age of 27, who was killed and buried on the first day of the Battle of Arras. The location of his grave had been lost at the end of the War. In June 2002, Archibald's body was laid to rest in the presence of his son who was born in 1915 and named Archibald after his father. The family had no pictures of Archibald as a soldier. Although the Great War was the first conflict to be extensively photographed, not all the soldiers were able to have their photographs taken. Many faces of the Battle of Arras have fallen into oblivion.