© 2017 Conception : Cituation et Ensemble pour l'Office de Tourisme d'Arras

ALBERT Ier de Belgique

Roi des Belges dit « le Roi Chevalier »

Né à Bruxelles (Belgique) le 8 avril 1875

Mort à Marche-les-Dames (Belgique) le 17 février 1934

© IWM

 

Le 4 août 1914, Albert Ier rejette l’ultimatum lancé par l'Allemagne pour obtenir le libre passage des soldats du Kaiser sur le sol belge. Ce même jour, le Royaume-Uni, garant de la neutralité belge, déclare la guerre à l’Allemagne après le franchissement de la frontière belge par les troupes impériales. De son côté,  Albert Ier prend la tête de son armée de 350 000 hommes et tente de résister à l’invasion. Pendant toute la guerre, le roi refuse de suivre le gouvernement belge transféré au Havre et établit son quartier général à La Panne en Flandre-Occidentale, seul territoire belge non occupé par l’Allemagne. Il se rend souvent sur le front. La rue Albert-Ier-de Belgique à Arras rappelle sa visite du champ de bataille à Tilloy-les-Mofflaines le 17 mai 1917 en compagnie du général Allenby, commandant de la IIIe armée britannique.

‚Äč

On 4th August 1914, Albert I of Belgium rejected the ultimatum set by Germany demanding the unhindered passage of the Kaiser's troops through Belgian territory. That same day, as guarantor of Belgium's neutrality the United Kingdom declared war on Germany after Imperial troops crossed the Belgian border. For his part, Albert I took command of his 350,000-men strong army and attempted to resist the invasion. For the entire duration of the War, the king refused to follow the Belgian government which had evacuated to Le Havre and established his headquarters at La Panne in Western Flanders, the only Belgian territory not occupied by Germany. He went to the front on many occasions. The Rue Albert-Ier-de Belgique in Arras is a reminder of his visit to the battlefield at Tilloy-les-Mofflaines on 17th May 1917 in the company of General Allenby, Commander of the Third British Army.